Bicycle
Association d'aide aux familles
d'enfants et d'adolescents ayant un trouble de l'humeur
Hypersensibilité - Cyclothymie - Bipolarité

Don
Faire un don, adhérer
Bicycle
L'association Bicycle
Médical
La cyclothymie c'est quoi?
Parent
Le coin des parents
Scolarité
La cyclothymie à l'école - scolarisation
Enfant
Le coin des cyclokids
 

14/02/2014  

Classifications des troubles bipolaires

Les troubles de l'humeur sont classifiés selon l'expression du trouble : si la personne va très haut et très bas, la bipolarité de type 1 (anciennement nommée maniaco-dépression) si la personne est plus souvent en dépression, alors c'est de la bipolarité type 2...etc.

Actuellement vu les difficultés pour classifier les troubles bipolaires, on doit concidérer 3 choses :
- Les troubles bipolaires seraient à concidérer comme un syndrôme (ensemble de symptômes s'écartant de la norme mais n'étant pas nécéssairement pathologiques) Cela acterait donc la notion de tempérament bipolaire/cyclothymique)
- Les scientifiques étudient la notion de "staging" c'est à dire les degrés de maladie.
- Les formes cyclothymiques vont faire l'objet de recherches spécifiques.

Regardons d'abord l'expression qui nous intéresse le plus, la cyclothymie.

La cyclothymie

Selon le DSM IV : La cyclothymie est caractérisée par une alternance pendant au moins deux ans de nombreux épisode(s) d'hypomanie et de dépression ne rencontrant pas tous les critères d'une dépression majeure.

Historiquement, c'est en 1863 que le psychiatre allemand, Karl Ludwig Kahlbaum, la décrit.
En 1898, Ewald Hecker, son disciple, qualifie la cyclothymie de « maladie circulaire de la sensibilité émotive ».
1909 le Dr. Pierre Kahn, médecin à la Pitié-Salpêtrière évoque « une sorte de maladie très atténuée, un travers : la frontière qui précède immédiatement le domaine pathologique ».
A la fin des années 1970, Le Dr Akiskal, travaille sur la cyclothymie et la réintroduit en 1999 dans le spectre bipolaire : BP II 1/2.

La cyclothymie est donc un trouble de l'humeur qui se caractérise par une instabilité persistante de l'humeur.
La cyclothymie va de la forme la plus légère (tempérament cyclothymique) à des formes proches de la "maniaco-dépression".

Le Dr Hantouche décrit plusieurs formes de cyclothymie :

  • Cyclothymie circulaire :
    Des changements d’humeur rapides (2 à 3 jours) très rapides (quelques heures) et pouvant être très intenses.
  • Cyclothymie dépressive :
    Dominée par des dépressions récurrentes, chroniques.
  • Cyclothymie anxieuse :
    Les symptômes anxieux (phobies, tocs, obsessions) sont prédominants.
  • Cyclothymie complexe, impulsive et addictive :
    Forme ou domine des troubles du comportement : addictions et conduites impulsives.
  • Cyclothymie spontanée ou induite par des substances
    Provoquée par des substances : médicaments (Anti-dépresseurs par exemple ) ou des toxiques (drogues, alcool, excitants...)

Chez l'enfant :

Un enfant ne présente pas de symptôme clair comme l'adulte BP1 ou BP2 définit dans la classification des adultes. Il n'a souvent que quelques symptômes et les durées sont anarchiques.
Ce que l'on remarque, c'est que l'humeur est instable de manière chronique.

Chez l'enfant le trouble de l'humeur est de type CYCLOTHYMIQUE.

La classification la plus utilisée pour l'enfant en France : la CFTMEA
Classification des Troubles Mentaux chez l'Enfant et l'Adolescent

Les classifications des troubles bipolaires

Les modèles de classifications - CIM10 - CFTMEA V- DSM


Les classifications des différents types de bipolarité adultes (majorité des troubles de l'humeur) sont variables entre le DSMIV, CIM10, les spécialistes... La classification la plus consensuelle en France actuellement serait celle-ci :

  • Type I : La forme classique, anciennement appelé maniaco-dépression :
    alternance de phases maniaques et dépressives entrecoupées d’intervalles libres.
  • Type II : Alternance de phases dépressives et hypomaniaques entrecoupées d’intervalles libres.
  • La cyclothymie : Variations chroniques de l'humeur de l'hypomanie à la depression sans aller ni jusqu'à la manie, ni jusqu'a la mélancolie.
  • Type III : Regroupe en fait 2 sous types : les sujets ne présentant que des épisodes maniaques ou hypomaniaques induits par des traitements antidépresseurs, d’une part, et d’autre part, ceux ne présentant que des épisodes dépressifs mais associés à des antécédents familiaux de trouble bipolaire.

Les phases peuvent s’enchaîner de différentes façons : Source: http://www.troubles-bipolaires.com/

  • (Hypo)manie - Dépression - Intervalle libre : Séquence classique dans les troubles bipolaires I et II.
  • Dépression - (Hypo)manie - Intervalle libre : Une substance (médicaments, alcool, excitants....)provoque un virage de l'humeur, le passage d'une phase à l'autre est brutale.
  • Circulaire : Les phases s’enchaînent sans intervalle libre ou avec des intervalles libres très courts.
  • Indéterminée : La périodicité est indéterminée, les enchaînements imprévisibles.

EN SAVOIR PLUS ?

Une histoire familiale de troubles de l'humeur est un des critères majeurs pour diagnostiquer une bipolarité.

La cyclothymie commence tôt, avant l'adolescence.

La cyclothymie peut se changer en bipolarité sévère si elle n'est pas soignée.

De plus en plus de recherches tendent a démontrer que le début précoce d'un trouble de l'humeur pencherait en faveur d'un type cyclothymique.

Liens :

WIKIPEDIA : DEFINITION DE LA CYCLOTHYMIE
WIKIPEDIA : TROUBLE BIPOLAIRE
CTAH : Dichotomie au sein de la bipolarité, les arguments - 1/01/2008

Bibliographie :

Si vous lisez l'anglais, livres et publications du Pr AKISKAL.

"Pourquoi "Cyclothymie pour désigner la bipolarité juvénile ? "
Dr Elie Hantouche pour Bicycle Lire l'article

Sources :