Bicycle
Association d'aide aux familles
d'enfants et d'adolescents ayant un trouble de l'humeur
Hypersensibilité - Cyclothymie - Bipolarité

Don
Faire un don, adhérer
Bicycle
L'association Bicycle
Médical
La cyclothymie c'est quoi?
Parent
Le coin des parents
Scolarité
La cyclothymie à l'école - scolarisation
Enfant
Le coin des cyclokids
 

14/02/2014  

Les humeurs basses : Déprime - Dépression - Down

L'humeur peut être haute, basse, ou mixte (un mélange de symptômes hauts et bas en même temps). Pour chaque état, l'intensité diffère selon les gens, les événements qu'ils traversent.
Humeur BASSE = Déprime/Dépression = DOWN

Regardons ce qui se passe quand on est d'humeur basse :

La dépression cyclothymique :

Nous aimons beaucoup le résumé du Dr Hantouche et de V. Trybou sur les DOWNS : L'ENNUI

  • Lenteur de sa pensée, de ses actions
  • Ennui
  • Nullité, le sentiment d'être nul
  • Négativisme
  • Usé, fatigué
  • Isolement

La dépression chez les enfants :

Attention les symptômes dépressifs chez l'enfant ou l'adolescent sont différents des adultes car ils ne durent pas et ne sont pas forcément visibles ou présents. On note souvent une forte irritabilité.
Beaucoup de parents ne s'aperçoivent pas de cette phase. Elle contraste avec les humeurs hautes, c'est le moment où l'enfant est calme et où tout le monde autour de lui peut enfin souffler.
Il est à noter que les enfants pour la plupart savent très bien dire s'ils sont déprimés ou non.

On le décrirait comme :

  • Calme
  • Parlant peu
  • Introverti
  • N'ayant plus envie de faire des choses ou sortir
  • Délaissant ses activités favorites
  • Ayant perdu son insatiable curiosité
  • Boudeur
  • Ayant des troubles de la mémoire
  • Les notes chutent

Le symptôme chez nous parent qui ne trompent pas : DETENTE

Ce que nous ressentons :

  • Détente, enfin !
  • Energie retrouvée
  • Tranquillité et transportabilité, on peut enfin sortir en famille !
  • Esquive des problèmes, enfin sorti de la galère...
  • Normalité car plus de conflit !
  • Tracas, ça dure, ce n'est quand même pas très normal
  • Entracte, ça va repartir

La dépression :

Les symptômes de la dépression selon le DSM IV :

  • Humeur triste, mélancolique. Sentiment douloureux, souffrance, pas de joie, sentiment d'oppression, d'inutilité. Parfois, la personne ne perçoit plus aucun sentiment. L'humeur est en général plus déprimée le matin. Chez l'enfant, on peut noter une plus grande irritabilité.
  • Diminution du plaisir ou de l'intérêt pour toutes activités, même celles que la personne aimait auparavant. Sentiment de vide. Difficulté à faire les choses.
  • Troubles alimentaires : prise ou perte de poids significative. Perte d'appétit ou envie de manger sans faim et sans fin.
  • Troubles du sommeil : insomnies ou hypersomnie.
  • Agitation ou ralentissement moteur.
  • Fatigue ou de diminution d'énergie.
  • Sentiment de culpabilité ou de dévalorisation.
  • Troubles de la concentration et de la mémoire, pouvant aller jusqu'à la confusion.
  • Idées noires : sentiment que la vie ne vaut pas la peine. Envie de mourir, idées suicidaires, possibilité forte de passage à l'acte. (NDLR : en général le passage à l'acte survient lorsque l'humeur remonte ou quand l'humeur est mixte).
  • Incapacité à faire les choses, à décider. Procrastination, c'est à dire reporter au lendemain les choses à faire.

Sources : DSM IV

Si ces symptômes se manifestent à la suite d'un deuil, d'une séparation.. etc, il peut s'agir d'une dépression réactionnelle ou d'une dépression post-traumatique.
Si la dépression ne se guérit pas, malgré le temps, les antidépresseurs et la thérapie, il faut probablement chercher du coté de la bipolarité.

Si sous antidépresseur, on observe un virage de l'humeur, alors on est en présence d'une bipolarité ou d'une cyclothymie.

La dysthymie : c'est une "dépression light", dans ce sens où les symptômes sont moins forts : l'humeur est triste, ou simplement on ressent une perte d'énergie. Cette état dure dans le temps, sans s'améliorer. Elle est rarement diagnostiquée, pourtant le vécu de la personne n'est pas light du tout, car il provoque des souffrances familiales, des séparations... et peut dégénérer en dépression et suicide.

Tester votre dépression : V


EN SAVOIR PLUS ?

Vos enfants savent : Demandez à l'enfant s'il est déprimé, 9 fois sur 10, il saura vous le dire.

Une dépression chez l'enfant peu parfois se voir grâce à :

  • l'irritabilité inhabituelle,
  • un stress plus grand,
  • des phrases sur la difficulté à vivre.

Des solutions : Mettre un numéro d'appel accessible à l'enfant.

LIENS :

FORUMS ET SITES AVEC TESTS ET DESCRIPTIONS :

CTAH
TROUBLES-BIPOLAIRES
FRANCE DEPRESSION
ARGOS2001
LE FORUM DES BIPOTES
BIPOLAIRE-INFO

BIBLIOGRAPHIE :

"Cyclothymie - Troubles bipolaires des enfants et adolescents au quotidien"
Dr Elie Hantouche et Barbara Houyvet - Ed J LYON

"PSYCHOLOGIE DE LA PEUR - Craintes, angoisses et phobies"
Dr Christophe André- Ed Odile Jacob

Vivre avec des hauts et des bas
Dc Christian Gay et Jean-Alain Genermont - Ed Hachette Littérature- essai broché 2002

VAINCRE LES PEURS ET LES PHOBIES
Marc Spund - ed L'archipel

Sources :

  • DSM IV
  • "CYCLOTHYMIE, Troubles bipolaires des enfants et adolescents au quotidien" Dr Elie Hantouche et Barbara Houyvet - Ed J LYON
  • http://www.bpkids.org/learn/library/about-pediatric-bipolar-disorder
  • http://www.bpchildren.org/BPChildrenParent.html
  • http://www.ctah.eu
  • Article ScienceDirect - revue neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence 54 (2006) 217-227 - Traitement des troubles bipolaire de type 1 chez l'enfant et l'adolescent - A consoli, E Deniau, C Huyhn,P Mazet, D cohen.
  • Bourgeois ML.: Manie et dépression : comprendre et soigner les troubles bipolaires. Odile Jacob, 2007.
  • French-cbq : Questionnaire du Dr Demetri Papolos, Traduction Dr Frédéric Kochman et Mme Rosenberg.
  • Clinical Manuel for Bipolar Disorders in Children and Adolescents. Robert Kowatch, Mary Fristad, Robert Findling, Robert M. Post.- Américan Psychiatric Publishing 2009
  • Is the increase of hypomanic stages during adolescence related to gender and developmental tasks?
    SERGE BRAND 1 , JULES ANGST 2 & EDITH HOLSBOER-TRACHSLER 1 - The World Journal of Biological Psychiatry, 2010; 11: 231–239
  • LES JEUNES ET LE TROUBLE BIPOLAIRE de Patricia Garel, M.D., psychiatre, et François Maranda, M.D., psychiatre, CHU Sainte-Justine - Plaquette association REVIVRE, Canada.
  • Polarité maniaque du premier épisode d’un trouble bipolaire : aspects cliniques et pronostiques
    Manic polarity of the onset episode of bipolar disorder : clinical and prognostic considerations
    A. Kaladjian*(a), E. Fakra(a), M. Adida(a), N. Besnier(a), M. Maurel(a), J.-M. Azorin(a) - L'encephale
  • Troubles bipolaires : aspects pratiques de la prise en charge - Symposium Jansen-Cilag, La Rochelle, 7 octobre 2005 - L’Information psychiatrique 2005 ; 81 : 927-32.
  • Traitement d’un premier épisode dépressif - dans le cadre du trouble bipolaire - D. Pringuey*(a), F. Cherikh(a), O. Tible(a), B. Giordana(a) - L’Encéphale (2010) Supplément 1, S27–S32
  • Symptoms Leading to a Bipolar Diagnosis: A Phone - Survey of Child and Adolescent Psychiatrists
    Cathryn A. Galanter, M.D.,1 Dana L. Pagar, M.A.,1,2 Peter P. Oberg, B.A.,1 Carrie Wong, M.D.,1,3
    Mark Davies, M.P.H.,1,4 and Peter S. Jensen, M.D.1,5- JOURNAL OF CHILD AND ADOLESCENT PSYCHOPHARMACOLOGY Volume 19, Number 6, 2009
  • PSYCHOLOGIE DE LA PEUR - Craintes, angoisses et phobies - Dr Christophe André - Ed Odile Jacob
  • Premier épisode dépressif d’un trouble bipolaire : aspects cliniques et pronostiques
    Depressive onset episode of bipolar disorder : clinical and prognostic considerations
    N. Besnier*(a), E. Fakra(a), A. Kaladjian(a), M. Adida(a), M. Maurel(a), J.-M. Azorin(a)
    (a) Pôle de Psychiatrie Adultes, CHU Sainte Marguerite, 13009 Marseille - L’Encéphale (2010) Supplément 1, S18–S22
  • DOSSIER MÉLANCOLIE ET DÉPRESSION - Dr Christian Gay, Alexandra Schaeffer - SANTÉ MENTALE | 147 | AVRIL 2010
  • Le tempérament et son impact sur le développement de l’enfant : commentaires sur Rothbart, Kagan, et Eisenberg SUSAN D. CALKINS, Ph. D. University of North Carolina, ÉTATS-UNIS (Publication sur Internet le 14 novembre 2005)
  • Module cours : MB1_Jollant_Corps_et_esprit.