Bicycle
Association d'aide aux familles
d'enfants et d'adolescents ayant un trouble de l'humeur
Hypersensibilité - Cyclothymie - Bipolarité

Don
Faire un don, adhérer
Bicycle
L'association Bicycle
Médical
La cyclothymie c'est quoi?
Parent
Le coin des parents
Scolarité
La cyclothymie à l'école - scolarisation
Enfant
Le coin des cyclokids
 

14/02/2014  

CMPP et CMP - CMPE - MDA :

CMPP : Centre Médicaux PedoPsychiatrique
CMP : Centre Médicaux Psychiatrique
CMPE : Centre Medicaux Psychiatrique des Enfants
MDA : Maison des adolescents

Ce sont des structures gratuites, pour la prise en charge psychologique.
Derrière ces sigles, des réalités différentes :

Les CMP et CMPP :

Centre Médicaux-Psychiatrique, ou Pédo-Psychiatrique (CMPP).
Un enfant de moins de 16 ans, relève du CMPP.
Puis à 15 ans - 3 mois (si si!!! ), il sera orienté vers les CMP qui sont pour adultes.
Vous dépendez du CMPP ou CMP de votre secteur.

Les CMP et CMPP relèvent du monde associatif.

Autant être franc : La plupart du temps les CMPP ne sont pas efficaces.
Vous n'obtiendrez aucun diagnostic, ou alors un diagnostic parcellaire.
Vous n'aurez pas de TCC, mais des thérapies orientées analytiques.

Désolée de ce jugement tranché, mais Bicycle peut vous sortir autant d'avis négatifs que de membres!
Aller dans un CMPP, c'est l'assurance de perdre de précieuses années.

  • D'être estampillé de manière pernicieuse de "mauvais parent"
  • D'être écarté des soins : vous n'aurez aucune idée de ce que 'la psy' peut raconter à votre enfant dont VOUS êtes responsable! 
  • De dégoûter votre enfant des psy !
  • Rassurez-vous votre enfant n'aura pas de médicament autre que la Ritaline. 
    Au premier virage maniaque, vous aurez le coeur net sur son diagnostic reel!
  • .../...

"Meddi : "On jouait aux échec, au début, c'était amusant, mais elle ne comprenait rien. Alors je m'amusais à lui dire ce qu'elle avait envie d'entendre. Des fois, ça m'énervait, alors je boudais pendant toute la séance. J'aurais préféré jouer au foot avec mes copains."

Toutefois, le monde psychiatrique évoluant enfin, peut-être que certains CMPP commencent à proposer des TCC ou des ateliers thérapeutiques intéressants.
Soyons modérés : pour des troubles très ciblé, ça peut éventuellement marcher : un début de phobie, d'opposition...

Enfin le CMP c'est adulte, et donc bien mieux car il n'y a plus le problème de diagnostic (les ado bipolaires, pour eux, ça existe, contrairement aux enfants.)

http://dcalin.fr/cmpp.html

Les CMPE - Service hospitalier pour enfant :

CMPE : Centres médicaux psychologiques des enfants
CMPA : Centres médicaux psychologiques des adolescents

Le CMPE c'est un service de l'hôpital.

Et ça bouge!!!  Pas dans tous, mais normalement, ils devraient tous y passer à :

  • Une prise en charge globale et réelle de la famille en temps que co-soigneur
  • Une psychoéducation ET de l'enfant ET de la famille
  • Ils sont plus enclin à diagnostiquer : pas encore sur la bipolarité juvénile (proposez-leur le terme de cyclothymie, ou évoquez les phases PRODROMALES de la bipolarité)
  • Ils sont encore réticents à médicaliser en cas de bipolarité juvénile (le plus important est d'avoir le diagnostic.)
  • Ils étudient, voir appliquent les TCC.

Bref, je dirais que ce sont des centres d'avenir, à ne pas négliger, surtout que ce sont eux qui hospitalisent les enfants.
Pour les trouver, référez-vous au secteur psychiatrique dont vous dépendez. 
Dans votre secteur, vous aurez forcément Un des hôpitaux CHU ou psychiatrique ayant un service dédié aux enfants.

Préparer son dossier.

Préparez votre RV, utilisez la check-list et recensez les troubles FAMILIAUX.

Mélanie : "Quand j'ai téléphoné au CMPP de chez moi, en leur demandant de recevoir mon enfant car il était bipolaire, ils m'ont tout de suite dit, qu'il ne prenait pas ce genre de pathologie en charge."

Ne vous laissez pas déstabiliser par des "êtes-vous médecin ?", "internet c'est sujet à caution"....
Je vous rappelle que sur notre site, tout est validé par des experts, et/ou provenant d'articles écrits par des références de la bipolarité, des troubles anxieux.

Ils ne sont peut-être pas d'accord avec ceux-ci (ce qui peut-être parfaitement légitime), 
mais dans ce cas, il doivent vous dire en quoi ils ne sont pas d'accord. 

> Quels sont les éléments qui les font douter.

Ils vous doivent un diagnostic, c'est légal : 
> Combien de temps prendra le diagnostic
> Peuvent ils vous lister l'ensemble des symptômes qu'ils ont repéré chez l'enfant? 
> A quelle(s) pathologie(s), même en étant pas sur à 100% pensent ils?

Vous êtes responsable LEGAL de l'enfant et vous êtes en droit d'exiger d'être informé :

> N'acceptez pas qu'ils vous disent : "Quand j'aurais besoin de précision, je vous convoquerais". 
Vous devez être informé, c'est la loi. Vous devez exiger d'avoir au moins des points de débriefing régulièrement : Normalement à la fin de chaque séance.

> Il doit vous conseiller sur la conduite à tenir avec l'enfant compte tenu du travail en thérapie.

Dernières recommandations :
N'acceptez pas plus de 3 à 5 séances sans diagnostic, ou à défaut une liste (complète) de symptômes. Demandez-leur toujours de préciser leur propos.

Les MDA : Maison des Adolescents

Les maisons des adolescents sont des lieux en général associatifs affiliés à un hopital qui se concentre sur les problématiques de santé psychique des adolescents de 11 à 18 ans (21 si besoin).

Il y a maison et maison : [...]toutes les maisons des adolescents ne fonctionnent pas de la même façon. Certaines comme celle du Havre, de Marseille ou de Bobigny sont plus des lieux de parole et d'écoute - un peu comme les Points écoute - alors que d'autres ont une vocation plus médicale et proposent des lits d'hospitalisation (Bordeaux et Paris). [...] http://www.ch-blois.fr/mda/

[...]« Accueillir les adolescents et leurs familles, évaluer leurs besoins, leur proposer des soins psychiques et somatiques dans notre service ou les orienter, utiliser toutes les manières de s’exprimer et de créer, travailler de manière pluridisciplinaire, faire de l’enseignement et de la recherche dans le champ de l’adolescence et de ses souffrances, telles sont les missions de notre maison des adolescents, la Maison de Solenn ».
Pr Marie Rose Moro, chef de service
[...] La maison de Solenn

Les troubles de l'humeur commencent à y être reconnus. Les soins sont inégaux mais comme pour les CMPE, ça bouge.

Notre conseil : contactez-les, et voyez ce qui vous est proposé, car cela peut être suffisant.
De plus ils ont une vision de la famille dans son ensemble.

Comme partout, si vous voyez que cela n'est pas suffisament efficace et que vous manquez d'écoute, n'insistez pas afin d'éviter de perdre du temps.

Liste de Toutes les maisons des adolescents en France dont DomTom - avec accès à leurs sites personnels : http://www.anmda.fr/index.php

EN SAVOIR PLUS ?

Les listes d'attentes :
NE VOUS DEMOBILISEZ SURTOUT PAS.
Dites, oui, oui j'ai besoin, je préfère attendre que de ne rien avoir.

Appelez-les régulièrement.

Plus vous insisterez, plus ils vous recevront!

Faites vous recommander par votre médecin traitant qui appuiera sur l'urgence à vous recevoir.

LIENS :

Liste des CMPP : 
http://annuaire.action-sociale.org/?cat=centre-medico-psycho-pedagogique--c-m-p-p---189

HOPITAL ROBERT DEBRE :
Dédié aux enfants, le service psychiatrique est dirigé par le Pr MC Mouren.
Dont consultations spécialisée : 
. Autisme,
. Troubles Obsessionnels Compulsifs,
. Troubles du Comportement Alimentaire,
. Troubles du langage lecture,
. Troubles du sommeil,
. Hyperactivité,
. Tabacologie. 

HOPITAL SAINTE ANNE
HOPITAL PITIE SALPETRIERE

Sources :